Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

Article de la dépêche présentant Mme Souliman secrétaire générale de la préfecture.

Publié le 1 Mai 2011 par G. P. S. in Documents

Publié sur la dépëche le 23/02/2009 11:20 | B. Dv.
link

Mettre en musique la réforme de l'État

Préfecture. Françoise Souliman, nouvelle secrétaire générale.

Françoise Souliman Photo DDM, Frédéric Charmeux
Françoise Souliman Photo DDM, Frédéric Charmeux
Françoise Souliman Photo DDM, Frédéric Charmeux Françoise Souliman Photo DDM, Frédéric Charmeux

Françoise Souliman vient de prendre ses nouvelles fonctions de secrétaire générale de la préfecture de la Haute-Garonne. Cette spécialiste des questions de sécurité et de politique de la ville a débuté sa carrière par la politique, avant d'intégrer le corps préfectoral en 2004.

Elle fut, à partir de 1988 chargée de mission auprès du président du groupe RPR au Sénat, puis auprès de Charles Pasqua, ministre de l'Intérieur d'Édouard Balladur. Après avoir occupé divers postes de chargée de mission, et de chef de service à l'institut des Hautes études de la sécurité intérieure (IHESI) et au Sénat, où elle a notamment été conseillère technique auprès de Christian Poncelet, elle intègre l'administration préfectorale en 2004. Avant sa nomination à Toulouse, Françoise Souliman occupait le poste de sous-préfète de Draguignan.

Attachée au travail de terrain, elle prévoit d'effectuer une visite par quinzaine à l'extérieur de la préfecture. Sur son agenda toulousain, la nouvelle secrétaire générale a inscrit en priorité la mise en œuvre de la révision générale des politiques publiques qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2010.

Convaincue que la préfecture de la Haute-Garonne est « un beau porte-avions avec plein de potentiel », Françoise Souliman promet de tout mettre en œuvre pour « rationaliser les accueils et diminuer les temps d'attente des usagers. » Dans cet esprit elle admet l'existence « d'un vrai problème au service des étrangers. » Elle à d'ores et déjà demandé aux responsables de lui proposer, dès la mi-mars, un projet pour améliorer la signalétique et l'accueil et pour tenter de supprimer les files d'attente des usagers étrangers par tous les temps à l'extérieur des locaux.

Commenter cet article