Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

Communiqué de presse d’Act Up Sud-ouest : jeudi 4 octobre 2012

Publié le 4 Octobre 2012 par Le blog du G. P. S. in Archives Toulouse 2012

 

L’austérité

 nuit gravement

à notre système de santé

 

L’état dans lequel se trouve notre système de santé solidaire est plus qu’alarmant. Les dernières années de pouvoir de l’UMP, sous les présidences de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, ont permis de mettre en place une politique néo libérale qui a non seulement remis en cause les fondements de la sécurité sociale mais a dégradé considérablement le fonctionnement de l’hôpital public. La loi HPST de Mme Bachelot, la mise en place de la T2A, l’augmentation régulière du reste à charge pour les usager-e-s (franchises médicales, forfaits, déremboursement de médicaments, dépassement d’honoraires) sont autant de coups portés à la qualité de la prise en charge des malades (dégradation des conditions de travail des personnels soignants et non soignants) et à l’accès aux soins pour tous et toutes sur tout le territoire (27% de la population a renoncé ou reporté des soins,  en 2012).

L’attente de la population, avec l’arrivée du nouveau gouvernement, est grande pour la mise en place d’une nouvelle politique de santé qui soit en totale rupture avec celle de Nicolas Sarkozy et qui retrouve les valeurs de solidarité des fondateurs de la sécurité sociale. Le programme présidentiel du candidat Hollande, sur les questions de santé, ne nous avait pas satisfaits et même si certaines mesures prises depuis son élection vont dans le bon sens (suppression de la taxe d’entrée de l’AME, fin de l’exonération des cotisations patronales pour les heures supplémentaires) l’ensemble des décisions que nous sommes en droit d’attendre ne sont pas prises. Les franchises médicales et autres forfaits, pourtant identifiés par le candidat Hollande comme un des freins à l’accès aux soins, restent en place pour l’instant. Les Agences Régionales de Santé, loin d’être remises en cause, continuent d’appliquer leur politique de restructuration de certains services et/ou d’hôpitaux de proximité accompagnée de suppressions de postes. La loi HPST  sera juste aménagée, la T2A ne cesse d’affaiblir financièrement les hôpitaux et les directeurs des hôpitaux continuent de les gérer comme des « patrons ». Et dernièrement, l’ONDAM fixé à 2,7 indique que la politique de santé va rester sur une application gestionnaire et imposer des mesures d’économie qui ne vont qu’aggraver le fonctionnement de notre système de santé déjà mal en point.

Cette politique gestionnaire, proche de l’austérité, va nuire gravement à notre système de santé et à l’ensemble de la population. Et plus encore aux personnes atteintes de maladies chroniques qui comme les personnes séropositives nécessitent une prise en charge globale et multidisciplinaire incluse dans un parcours de soins de qualité qui dépend des bonnes conditions de travail des personnels soignants et non soignants.

Parce que la santé est l’affaire de tous et toutes et qu’il est urgent d’impulser le changement maintenant, nous soutenons et participerons aux initiatives mises en place :

-          A Toulouse, par l’intersyndicale CGT –SUD du CHU de Toulouse, le jeudi 4 octobre, de 13h à 15h, Place Baylac (entrée principale de l’hôpital Purpan).

-          A Paris, par Notre Santé En Danger, le samedi 6 octobre, à partir de 12h30, Place de l’Observatoire.

Contact presse : Guy MOLINIER : 06 18 41 20 99 

Commenter cet article