Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

Communiqué de presse Des membres du CREA et de la campagne Zéro personne à la rue:

Publié le 2 Mai 2012 par Le blog du G. P. S. in Du Collectif à la Campagne de Réquisition- la CREA

Le 15 avril, des membres de la campagne de réquisition, du CREA, du GPS, et des personnes à la rue ont réquisitionné l'ancienne prison des résistants, place des Hauts Jurats à Toulouse. Sept familles et une trentaine de personnes forcées de vivre à la rue par le capitalisme et l’État s'y étaient installées. Ce lieu devait être libéré pour accueillir des activités à destination du quartier. Nous avions réuni toutes les preuves pour attester de notre présence dans les lieux (lettres, photos, attestations des voisins...) qui ont été transmises au propriétaire, au parquet et aux médias. Aux premiers abords, seule une procédure judiciaire pouvait mener à notre expulsion.


Mais le jeudi 26 avril, la préfecture, par l'intermédiaire de la sinistre Souliman et de son commis, Laurent Sindic, a fait expulser illégalement à 6H du matin sous prétexte de dégradations, alors que nous avions commencé à tout rénover dans ce lieu vide depuis 10 ans. Une fois de plus, on nous a montré que l’État tire seul les ficelles de nos vies et qu'il peut passer outre ses propres lois


Tout le monde se retrouvant à la rue, nous avons décidé de reprendre le bâtiment. Nous y sommes retournés et sommes rentrés dedans le soir même. Nous nous y sommes réinstallés. Vendredi soir, la sinistre Souliman a appris notre présence dans les lieux et a détourné, en trente minutes, un escadron entier de gardes mobiles (120 militaires) postés initialement pour le match Toulouse-Montpellier. Après maintes sommations, les militaires décident de détruire la porte, et au bout d'une demi-heure, ils pénètrent...dans un bâtiment vide où il n'y avait plus personne!


L'Etat et le capitalisme nous ont une nouvelle fois montré que ce sont eux le problème, qu'ils persistent dans leur mission d'organisation de toutes les formes de misères et d'intimidation des populations qui ont décidé de ne plus subir et de s'organiser par elles-mêmes pour leur survie, leur dignité, leur liberté et leur bonheur.
En effet, grâce à la campagne de réquisitions, plus de 7 bâtiments ont été libérés et ont permis à plus de 150 personnes d'avoir un toit !


Affaire à suivre.... !


Des membres du CREA et de la campagne Zéro personne à la rue

Commenter cet article