Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

Communiqué de presse du DAL lundi 26-08-13 soutenant La CREA

Publié le 27 Août 2013 par Le blog du G. P. S. in Archives Toulouse 2013

Situation ou État d'urgence ?

Alors que nous sommes dans une situation d'urgence au niveau du logement et l'hébergement l'État expulse et remet à la rue avec des procédures d'urgence (référé) !

 

A l’heure où le taux de refus du 115 atteint les 95 %, où de nombreuses réponses de DAHO et DALO favorables mettent des mois à être honorées, le travail initié par la Campagne pour la Réquisition et l’Entraide et l’Autogestion depuis plus de 2 ans a le mérite de mettre à l’abri une centaine de personnes, quand la seule réponse de l’Etat est l’expulsion et la répression permanente.

 

La liste est longue des réquisitions qui passent devant une justice expéditive du Tribunal d’Instance de Toulouse et la réponse de la magistrate est toujours la même : Expulsion sans délai pourtant prévu par la loi.

Aujourd’hui à 14h00 c’est au tour de la CREA d’être doublement assigné en référé (procédures de plus en plus rapides) pour la réquisition du 70 Allées des Demoiselles par l’Association des Cités et la préfecture qui avait déjà utilisé le prétexte de la création d’une halte de nuit dans ces locaux (non adaptés) lors d’une expulsion précédente des mêmes personnes.

 

Au lieu de mettre en place les moyens d’hébergements dont il a la charge, l’État réprime les associations qui l’assurent au quotidien allant jusqu’à chercher la division entre les associations par la mise en place de services inadaptés en lieu et place de vrais hébergements :la halte de nuit a bien été obligée de mettre des lits pour assurer un service « minimum » !

 

La CREA avait même fourni une liste de bâtiments vides et réquisitionnables et plus adaptés pour y déplacer la halte de nuit et le DAL Toulouse rappelle que la Préfecture de Haute-Garonne dans son bilan d’étape du 26 avril 2013 annonçait 4344 potentiellement « réquisitionnables ». Mais qu’attend-on ?

 

Le DAL Toulouse et ses comités marquent donc une nouvelle fois leur soutien à la CREA, et regrettent que l’Association des Cités préfère lancer une procédure d’expulsion au lieu d’interpeller l’État pour qu’il mette en œuvre des réquisitions...

 

Il y a urgence, un toit c’est un droit !

Commenter cet article