Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

Compte rendu de la réunion intersquat du 2 décembre à la Chapelle :

Publié le 7 Décembre 2012 par Le blog du G. P. S. in Documents

 

 

Bonjour à tous,

Voici une tentative de compte rendu de la réunion de l'inter squat du 2 décembre,

 

forcément incomplète et sans doute avec des maladresses ou des erreurs. Elle

 

n'engage rien et les choses pourront être reprises lors de la deuxième rencontre à la

 

Chapelle, le samedi 12 janvier 2013 de 10h à 16h ? 17h ? A voir

Amicalement


Yves (Atelier Idéal - La Chapelle)

 

 

Compte rendu de la réunion Inter Squat :


Dimanche 2 décembre 2012 à 16h à la Chapelle

 

La prochaine réunion inter squat aura lieu à la Chapelle

le samedi 12 janvier de 10h à 17h (maxi)

 

 

Préambule

Cette réunion, à l’initiative de et à la Chapelle, poursuivait deux objectifs :

 

  1. Reprendre contact

  • La dernière rencontre inter squat remonte à des lustres.

  • Les lieux changent, les équipes bougent, les uns et les autres, parfois, ne se connaissent pas, peu, mal ou plus.

 

  1. Organiser un évènement

  • L’Atelier Idéal propose de réfléchir ensemble à un évènement public, sans format ni date pour l’instant. L’idée est de présenter les différentes expériences des squats toulousains au public et de favoriser ainsi des rencontres entre les squatteurs toulousains et les habitants de cette ville dans l’idée de faire tomber des stéréotypes, de faire évoluer l’image des squats et de créer des synergies. Le squat a son importance dans la ville, il l’a fait vivre d’une autre manière et crée des espaces à découvrir.

 

I – Premiers constats

 

L’opportunité d’une reprise des rencontres inter squats a été saluée par tout le monde à travers plusieurs remarques :

 

  • Les inter-squats vont et viennent, s’arrêtent parfois sur un temps plus ou moins long. Ces réunions sont fragiles. Elles peuvent cesser à cause de divergence politique, de points de vue, de postures différentes de la nôtre. Toutefois nous sommes dans une période charnière par rapport à la vision des squats et il existe un bouillonnement à Toulouse qui est, en soi, une richesse et une force, si elle est portée collectivement. Mais comment aller au-delà de nos différences ? Comment mettre à jour et développer ce qui nous lie, ce qui peut nous rassembler, ce qui peut nous rendre plus fort ensemble ? Pour cela, il est nécessaire de bien se connaître tant dans ses choix politiques que dans son fonctionnement.

  • Ces rencontres sont ainsi nécessaires, utiles. Elles permettent de sortir de l’entre-soi, de s’ouvrir aux autres. Elles doivent donc se construire dans ce qui nous rassemble et dans le respect de nos différences. Cela ne va pas de soi et demande d’apprendre à travailler ensemble.

  • Au-delà des réunions, le « faire ensemble » autour de projets ou d’actions communes permettra de mieux se connaître encore. Il sera alors plus facile de repérer les spécificités, les compétences, les énergies des uns et des autres (exemple la Chapelle qui peut servir de base de repli après une expulsion, salle de réunion, Le Maquis qui développe un ensemble de connaissance à disposition précises sur les squats, la future bibliothèque des jurisprudences du CREA …).

  • L’entraide entre squat est une nécessité et réponds à des besoins : échange d’infos juridiques (autodéfense), échange sur les stratégies adoptées auprès des propriétaires, des voisins, mutualisation de matériel, soutien sur des actions …

 

II – Actions décidées

 

  1. Principes adoptés

  • L’inter-squat doit rester un outil pratique qui doit nous aider à mieux nous rencontrer, nous connaître, développer des projets communs. Il s’agit aussi de mutualiser des connaissances et des moyens. Enfin, elles doivent permettre plus d’ouverture aux autre et sur la ville.

  • Un rendez-vous régulier (une fois par mois) pour l’actualité, les avancées, les projets, les besoins …

  • Une éthique de la communication et du faire ensemble autour du respect des choix politiques, des postures, des différences.

 

  1. Action décidées

  • L’Inter-Squat est relancée. Le groupe décide de le tenter une fois par mois, peut-être en expérimentant des lieux de réunions différents pour que chacun découvre les autres lieux.

  • Sébastien de la Chapelle créera une liste de diffusion sur squat.net. Y seront invités les Pavillons Sauvages, Le Hangar et Myxart Myris tant leur apport à l’histoire et au paysage actuel a du sens pour toutes les personnes présentes aujourd’hui. Les adresses données ce jour seront distribuées à tout les participants pour les contacts mail et téléphone.

  • Marie de la Basse Cour souhaite travailler sur l’histoire des squats toulousains. Elle prendra contact avec Jacques de la Chapelle qui a déjà bien avancé et amassé des infos sur ce thème.

  • Des idées à reprendre lors des prochaines rencontres : journal inter squats (mural ?), promenade en vélo de squat en squat autour d’une journée porte ouverte (cf festival Fou à Paris), mettre nos combats en lien avec les expulsions locatives …

  • La deuxième rencontre aura lieu le samedi 12 janvier 2013 à la Chapelle à 10h. Une journée de travail qui permettra de préparer une deuxième journée qui, elle, se soldera par une soirée publique à la Chapelle (format Baratin c'est-à-dire présentation et débat avec le public avec un repas offert).

 

 

  1. Programme de la première journée :

  • 1er temps : chaque squat présente un topo explicatif, préparé en amont, sur qui il est, son histoire et son histoire juridique, ses activités, ses choix politiques ou philosophique.

  • 2ème temps : repas préparé ensemble

  • 3ème temps : travail en 5 commissions. Chaque groupe définit ses objectifs généraux

    • Juridique

    • Festival, manifs, actions communes …

    • Mutualisation de moyens

    • Communication vers l’extérieur

    • Communication interne

  • 4ème temps : retour en groupe et validation de ces objectifs

  • 5ème temps : retour en commission et définition des objectifs opérationnels

  • 6ème temps : retour en groupe : définition du contenu de la deuxième journée et de l’évènement public (format date et forme).

 

  1. Programme de la deuxième journée :

Il sera fixé lors de la première journée mais pourra intégrer une visite-balade à vélo des différents squats.

 

 

Fait à Toulouse, le 2 décembre 2012-12-01

Yves (Atelier Idéal – La Chapelle)

 

Commenter cet article