Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

FNARS et Collectif Inter-Asso : lettre ouverte au préfet

Publié le 3 Avril 2013 par Le blog du G. P. S. in Mobilisation pour les familles-2013

Toulouse, le 2 avril 2013


LETTRE OUVERTE AU PREFET
DE MIDI-PYRENEES


Monsieur le Préfet,


Depuis Le 7 novembre, vous avez mis en place le comité de suivi de la situation de l’hébergement des sans abri et de leur accès au logement.


Nous nous félicitons du travail constructif que nous avons la possibilité de mener avec les services de l’Etat, les collectivités territoriales et l’ensemble des acteurs concernés par ces problématiques.


Nous avons pu ainsi :


- Etablir un état des lieux de l’hébergement d’urgence
- Faire un diagnostic partagé des besoins, aussi bien quantitatifs que qualitatifs
- Préparer le plan territorial de sortie d’hiver.


Ce travail est une 1ère étape qui s’inscrit positivement dans les perspectives d’élaboration du plan quinquennal.


Par ailleurs, nous avons été informés des délégations de crédits accordés au niveau régional.

Si le montant semble correspondre aux besoins évalués en matière d’hébergement- logement- accompagnement,

nous n’en connaissons pas la répartition exacte pour chaque département et leur affectation précise.


Lors du comité de suivi de ce 29 mars, nous avons appris, qu’il manquerait pour la Haute-Garonne, environ 400 000 euros.


En conséquence, le maintien des 140 places d’hébergement et des 30 places de la halte de nuit ne pourrait être assuré et aurait pour conséquence la remise à la rue d'une partie des personnes accueillies cet hiver.


En attendant la création des 200 places d’hébergement prévues, cette situation est contraire au principe du droit à la continuité de la prise en charge des personnes hébergées et de l’engagement du gouvernement annonçant aucune remise à la rue !


Ainsi, à ce jour il est prévu que 9 familles et 2 personnes isolées précédemment hébergées à Muret par l’association ESPOIR et actuellement logées à l'hôtel depuis les 28 et 29 mars, ne soient plus prise en charge (à l’hôtel,) à compter du 5/04 et du 10/04.


Soit 16 adultes et 14 enfants qui seront sans solution au plus tard, le 10 avril


Aujourd’hui, nous apprenons également la fin de prise en charge, le 5 avril, de 8 autres familles hébergées à l’hôtel par vos services.


Soit 14 adultes et 16 enfants qui seront, eux aussi sans solution le 5 avril


Ce jour également, la fermeture des 14 places pour hommes ouvertes à Muret, par l’association EMMAÜS, remet 12 personnes à la rue ce soir.


A cela s’ajoutent des incertitudes sur le dispositif RUELLES pour 9 places femmes, avec une fermeture prévue le 31 mai, et sur les 17 places hommes isolés, actuellement rue de Saintonge à Toulouse au 1er juillet 2013.


Enfin, nous avons appris la non pérennisation/annualisation des 30 places de la Halte de Nuit « Un Toit Sur La Rue », projet du Collectif Inter Associations Toulouse, géré par l’Association des Cités du Secours Catholique, puisque les perspectives actuelles portent sur une ouverture 8 mois sur 12, pour 25 personnes, en moyenne. La fermeture est prévue pour le 30 avril.


Nous voulons vous alerter sur cette situation, que nous regrettons vivement, car, au-delà des souffrances qu’elle occasionne pour les personnes concernées, elle vient résonner comme une non-tenue des engagements pris par nos ministres à l’entrée de l’hiver, et en contradiction avec le travail de qualité que nous avons déjà accompli avec vos services.


Nous ne pouvons accepter cette situation et voulons croire que cet état de fait n’est pas irréversible. Nous souhaitons que vous mettiez en oeuvre rapidement tous les moyens nécessaires pour pourvoir à ces manques et ainsi éviter les remises à la rue.

Il serait préjudiciable que le travail constructif entamé depuis plusieurs mois soit entaché et mis à mal par des dispositions contraires aux principes énoncés.


Dès à présent, nous sollicitons auprès de vous, une entrevue, qui vous le comprendrez au regard de la situation, est urgente.


Dans cette attente, veuillez croire, Monsieur le Préfet en nos sentiments respectueux.


Pour le collectif Inter Associations Toulouse      Pour la FNARS Midi-Pyrénées
Les 3 Coordinateurs                                                    Le président, Francis Lacroix
Geneviève Genève
Isabelle Belbèze
Jean louis Galaup


Copie à
- Madame La Ministre, Cécile Duflot
- Monsieur le Préfet Alain Régnier
- Monsieur le Maire de Toulouse
- Madame la Directrice Régionale de la Cohésion Sociale Midi-Pyrénées
- Madame la Directrice de la Cohésion Sociale de la Haute Garonne

Commenter cet article