Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

"Hébergement d'urgence: une situation "tout à fait dramatique", s'alarme la FNARS"

Publié le 18 Octobre 2012 par Le blog du G. P. S. in Archives partout 2012

Article paru sur tempsreel.nouvelobs.com le 16 octobre 2012:

 

""La situation est tout à fait dramatique" en matière d'hébergement d'urgence, s'est alarmé mardi Florent Gueguen, le nouveau directeur général de la Fédération nationale des associations de réinsertion sociale (FNARS).

En septembre 2012, "trois personnes sur quatre qui appellent le (numéro d'urgence) 115 et qui n'ont pas de solutions d'hébergement restent à la rue, faute de places", a-t-il dit sur i>télé, faisant écho au baromètre 115 réalisé par la FNARS.

"Ca fait des centaines de personnes qui sont à la rue, en situation d'errance, qui sollicitent un accueil collectif, un suivi social et qui n'ont pas de solutions, et ce, à la veille de l'hiver !", s'est-il inquiété, critiquant un "système embolisé".

Et d'appeler à un "plan d'urgence" pour résoudre l'engorgement de l'hébergement d'urgence avant l'entrée dans l'hiver. Un engorgement particulièrement intense cette année selon lui, pour deux raisons. D'une part à cause de la "crise économique, avec des familles précarisées qui perdent leur logement, qui sont victimes d'expulsions locatives, qui ont des problèmes de pouvoir d'achat et de loyer cher", et d'autre part par l'"effet des flux migratoires, avec un public venu d'Europe du Sud et un public hors de l'Union européenne", a-t-il précisé.

Ce plan doit passer par la création "immédiate de 15.000 places d'hébergement d'urgence en structures collectives" ainsi qu'un "moratoire des expulsions locatives quand l'Etat n'est pas en mesure de reloger, a-t-il martelé, faisant état de "150.000 sans abri" pour "80.000 places existantes".

Le directeur général de la FNARS souhaite que ce plan n'attende pas les résultats de la conférence contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale, prévue les 10 et 11 décembre prochains.

lr/mw"

Commenter cet article