Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

La Campagne de réquisition est allée à l'UTAMS d'Empalot, mercredi 10 octobre :

Publié le 12 Octobre 2012 par Le blog du G. P. S. in Du Collectif à la Campagne de Réquisition- la CREA

Texte du jeudi 11 octobre 2012 :          

 

     Pourquoi  cette porte close ?


 

Ce qu’il s’est passé :


Hier mercredi, nous sommes entré-e-s dans l’Unité Territoriale d’Aide Médico-Sociale (UTAMS) Empalot pour entamer un dialogue avec les salariés. Notre but était de leur demander d’assumer publiquement ce qu’ils font officieusement tous les jours : appeler des membres du CREA pour loger des familles. La direction s’est posée comme seule interlocutrice, et s’est retranchée derrière le devoir de réserve du fonctionnaire. Les salarié-e-s ont été sommées de partir de leur lieu de travail et menacé-e-s de faute professionnelle s’ils entraient en contact avec nous ou apporteraient leur solidarité à notre occupation.


Résultat : rien, merci d’être venus.


L’après- midi, le conseil général a fait fermer tous les UTAMS de Toulouse jusqu’à jeudi, prétextant un problème technique, et faisant circuler une note interne nous accusant de dégradation en réunion, qui n’ont  bien entendu jamais eu lieu.


 Ce que nous en retenons :

Cette réaction disproportionnée (vingt personnes discutent, on ferme tout  deux jours) représente l’attitude la plus bornée possible et montre la volonté de l’Etat de nier l’évidence : il donne des missions à ses agents, mais pas les moyens de les remplir (la veille sociale émet 95 % de refus par jour pour l’hébergement d’urgence).


Nous nous donnons ces moyens : réquisitionner des logements vides pour  créer des lieux de vie collective. Les salariés des UTAMS, conscients de l’urgence, saisissent cette chance. Leur employeur expulse et remet à la rue.


Cette tactique de la porte close témoigne de la volonté de la direction et du conseil général  d’éloigner ses salariés et les usagers de ses services des luttes auxquelles ils prennent légitimement part. Elle prend la même position que la Préfecture et la Mairie qui, suite à l’exercice du droit de retrait par les travailleuses et travailleurs de la veille sociale, leur mettent des pressions politiques, voire judiciaires. Cette ségrégation et cette criminalisation mensongère, nous les refusons, parce que nous restons persuadé-e-s que la force de ce mouvement est de lier tous les acteurs et actrices de cette lutte.

 

Nous revendiquons un  toit pour chacun-e, face aux carences et à l’hypocrisie de l’Etat, nous  le faisons nous-mêmes !


IL EN FAUDRA BIEN PLUS POUR NOUS FAIRE TAIRE 


Une réunion aura lieu ce mercredi 17 à L’Emergence ( 29 Avenue  St-Exupery ) à 18h30, tous les salariés des Utams de Toulouse, toutes les personnes acteurs du corps social recherchant des moyens de témoigner leur soutien ouvertement ou anonymement dans la lutte qui est la nôtre sont les bienvenus.


TOUT POUR TOU-TE-S, POUVOIR AU PEUPLE !

 

Des membres du CREA et  de la campagne « zéro personne à la rue »

creatoulouse.squat.net //  creatoulouse@squat.net

Commenter cet article