Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

"Le combat des salariés du 115":

Publié le 14 Mars 2012 par Le blog du G. P. S. in Grand Froid 2012

Article paru dans la Dépêche du Midi, le 14 mars :

 

 


"

Depuis dimanche, des sdf squattent le château des Vitarelles./Photo DDM, Léa Donnat
Depuis dimanche, des sdf squattent le château des Vitarelles./Photo DDM, Léa Donnat

Depuis le 20 février, fin du plan grand froid à Toulouse, les salariés du 115, l'hébergement d'urgence pour les sans-abri, n'ont cessé de se mobiliser pour qu'aucune personne n'ait encore à dormir sous les ponts. Après deux semaines de grève, l'une totale et l'autre en assurant un service minimum, ils ont notifié hier qu'ils reprenaient le travail sans pour autant abandonner le combat. Et s'organisent avec les autres travailleurs sociaux de la ville pour préparer la manifestation nationale du 27 mars initiée par la Coordination nationale des professionnels de l'urgence sociale (CNAPUS).

« Cela n'avait aucun sens de continuer à travailler au 115 si c'était pour refuser autant de monde, 170 personnes, avec la fin du plan grand froid », défend Annabelle Quillet, l'une des salariées et par ailleurs membre du GPS, le groupement pour la défense du travail social, un mouvement qui soutient l'ouverture de squats « car même de façon illégale, il faut que les personnes à la rue aient un logement, puissent se poser pour se reconstruire ».

Pendant les deux semaines de grève, l'accueil a reposé sur d'autres services sociaux « qui ont pu goûter aux difficultés du 115 et la gestion de la pénurie en ce qui concerne l'aide aux SDF », selon une assistante sociale.

« La posture de l'État s'est durcie en la matière. On a fait une semaine de grève totale sans que la préfecture ne s'en inquiète vraiment. Les gens à la rue ont affaire à des gens indifférents quand ils ne les méprisent pas », estime Annabelle Quillet.


Vie de château

Après avoir investi sept lieux différents, expulsés de certains manu militari, les SDF remis à la rue après le plan grand froid ont réquisitionné, avec l'aide de militants, le château des Vitarelles, à proximité de Lardenne. Une vingtaine de sans-abris l'occupe officiellement depuis dimanche. Le bâtiment appartient à la mairie de Toulouse."

Commenter cet article