Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

LETTRE OUVERTE DU GPS, A MONSIEUR COMET , PREFET DE HAUTE-GARONNE:

Publié le 7 Août 2012 par Le blog du G. P. S. in GPS

Toulouse le 03 août 2012

 

 

 

Le GPS (Groupement Pour la défense du travail Social) réquisitionnait le 26 avril 2011, un bâtiment appartenant à l'Etat, 4 bis rue Goudouli à Toulouse pour y héberger des personnes en très grande précarité qui  mouraient à la rue.

Après de nombreuses négociations, un bail d'occupation a été signé le 02 janvier 2012 avec l’État afin de pérenniser le projet.

Au même moment, en avril 2011, un autre collectif, le CREA (Collectif pour la Réquisition, l'Entraide et l'Autogestion) réquisitionnait le bâtiment attenant, allées des Demoiselles, pour y vivre avec des familles à la rue.

Pourtant, leur projet n'a pas aussi bien abouti, aujourd'hui les 9 familles y vivent depuis plus d'un an (+ de 50 personnes) sont expulsables.

 

Le GPS dénonce l'expulsion à venir de ces enfants qui avaient été laissés à la rue par l’État , ne respectant pas les articles de la loi de Mobilisation pour le Logement et la Lutte contre les Exclusions (MOLLE) du 25 mars 2009:

 

- Article L345-2-2 : « Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence […] quelque soit sa situation administrative. »

 

 

L’État demande l'expulsion du bâtiment pour en faire un accueil  hivernal pour des familles qui ouvre, selon les années, en octobre et les remet à la rue le 31 mars.

Le GPS dénonce l'ironie de la démarche de l’État qui est prêt à remettre à la rue des enfants, actuellement scolarisés et stabilisés, alors que leur accueil dans le Centre Social Autogéré ne lui coûte pas un euro et que de nombreuses familles sont toujours à la rue à Toulouse.

 

Depuis octobre la campagne de réquisition du CREA héberge de façon durable 120 personnes : hommes, femmes et enfants confondus. Le projet collectif du Centre Social Autogéré permet actuellement à 9 familles de résider durablement sur un lieu de vie et de mener leur projet de vie sereinement. Depuis un an et demi, 2 familles ont pu obtenir une place en CADA, et 3 en appartement. Des demandes institutionnelles et des orientations de familles à la rue, vers ce centre social autogéré, se font par le milieu associatif et bénévole toulousain, tellement le manque de réponses adaptées est évident.

 

Le GPS tient à vous rappeler que le foyer d'urgence situé au 19 chemin Lapujade, fermé en décembre 2010, qui abritait des grands précaires vivant actuellement rue Goudouli, n'est toujours pas utilisé par vos services.

 

Nous vous demandons , de bien vouloir entendre la demande du CREA d'assurer eux-même la pérennisation de ce lieu de grande utilité sociale et de ne pas mettre l'expulsion à exécution.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet de Haute-Garonne, nos salutations distinguées.

Pour le GPS,

Eléonore Banderly et Pierre Cabanes

06.08.90.99.80. /  06.43.98.11.52.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article