Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

"Psychanalise et précarité : un autre discours"

Publié le 31 Janvier 2013 par Le blog du G. P. S. in Archives Toulouse 2013

 L'Association pour la Psychanalyse et le Lien Social (APLS) organise, le 18 février, une  conférence débat sous le titre "Psychanalyse et Précarité : Un autre discours", avec José Morel Cinq-Mars et Marie-Jean Sauret.

 

" Cette conférence ouverte à tous a été pensée en premier lieu pour les travailleurs sociaux du Sicoval. Notre objectif est simple : rendre sensible et vivant le travail que les psychanalystes peuvent faire avec les personnes en précarité. Mais au fond, ce qui importe dans la psychanalyse c’est d’offrir à quiconque la possibilité d’adresser sa souffrance, sans tomber dans le travers du spécialiste de la précarité. Nous tenons en effet à ne pas faire de différence entre pauvres et riches dans le traitement de la souffrance psychique. Si pour certains encore la psychanalyse est très éloignée des questions de précarité, nous pensons qu’au contraire, il existe une communauté de destin entre précarité et psychanalyse. L’une comme l’autre, dans notre société de performances et de rentabilité, sont souvent priées de rester cachées. Les psychanalystes ne sont pas sans savoir que la précarité fait partie de la condition humaine, et qu’elle guette chacun. L’étymologie du mot « précaire » renvoie au latin precarius, soit ce qui s’obtient par la prière et sans aucune assurance. Si le psychanalyste y entend la dimension de la demande, on peut aussi y trouver l’écho du religieux ou bien encore y voir un paradigme de la condition sociale (des acquis sociaux durement obtenus et si facilement révocables). Ce signifiant ouvre un champ de réflexions que nous proposons d’examiner avec cette conférence débat animée par deux intervenants dont la vivacité d’esprit et l’engagement dans leur pratique devrait permettre à chacun de renouveler son abord aussi bien de la psychanalyse que du travail auprès des personnes en situation précaire."


ENTREE LIBRE


Le programme est en ligne ici : http://asso.apls.free.fr/spip.php?article40

 

Début de la conférence à 16h.


Vendredi 18 février 2013

15h à 18 h  

Salle des fêtes  

Rue Julio Curie

31520 Ramonville St Agne – renseignement au 06.26.29.39.17

 

afficheAPLSfev2013.jpg

 

Commenter cet article