"Cette maison à Rouen a été réquisitionnée par le collectif 76 pour loger des familles qui étaient à la rue.

Cette maison à Rouen a été réquisitionnée par le collectif 76 pour loger des familles qui étaient à la rue.

 

 
Le collectif 76 loge des familles, qui vivaient jusque-là dans la rue.

Dans une vaste maison vide à Rouen, le collectif 76 composé de travailleurs sociaux, et médico-sociaux, soutenu par diverses associations, comme le Droit au Logement (DAL), héberge depuis le 15 juin des familles dans le besoin. Au total ce sont une trentaine de personnes, dont des enfants en bas-âge, qui y habitent.

Jusque-là ces familles vivaient dans la rue. Pour ces militants, il s'agit aussi de mener un "combat politique", de faire prendre conscience aux autorités de la situation de l'hébergement d'urgence, "il y a à Rouen une quarantaine, voir soixante-dix personnes dont des enfants, qui dorment dans la rue".

 

Pour l'instant, le dialogue entre la préfecture et le collectif est rompu. Le préfet ne veut rencontrer les militants qu'à leur départ de la maison.

 

Voir le reportage ci-dessous de Virginie Ducroquet et Henri Desaunay.

 

 


 

 
Rouen: le collectif 76 réquisitionne une maison... Par France3 Haute Normandie

 

Jacques Gaillot, ancien évêque d'Evreux, est venu soutenir le collectif. Pour lui ces "militants sont l'honneur de Rouen". Ils font ce que l"Etat ne fait pas".

 

"Les militants du collectif 76 font ce que..." Par France3Haute-Normandie"