Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

"Sans-abris : réquisition de l’ancien Palais des Congrès"

Publié le 25 Février 2012 par Le blog du G. P. S. in Grand Froid 2012

Article et reportage de Pauline Martineau et Alice Robinet , sur Carredinfo.fr

 

"À Toulouse, le plan grand froid a pris fin depuis mercredi. Associations et sans-abris ont investi l’ancien Palais des Congrès sur l’île du Ramier. Une action filmée, dévoilée aujourd’hui.

Après une nuit de galère, entre mercredi et jeudi, les militants pour le droit au logement se sont mis en quête d’un lieu à réquisitionner pour accueillir les sans-abris. « On avait beaucoup de contraintes, il nous a fallu trouver un gros bâtiment, accessible, et si possible pas trop loin du [...] restaurant social du Ramier, le seul endroit où ils peuvent manger gratuitement », explique Laurent, venu soutenir les SDF évacués des centres d’accueil d’urgence cette semaine.

 

En repérage jeudi matin, à l’action le soir-même

Avec le relatif redoux des derniers jours, la préfecture de Haute-Garonne a réduit la capacité d’accueil dans les centres d’hébergement depuis mercredi 22 février. D’après les militants du collectif « Urgence, un toit ! », c’est 170 personnes qui retournent à la rue. Lundi matin, la mobilisation des associations avait permis la prolongation du plan grand froid pour deux nuits. Malgré un nouveau rassemblement, mercredi soir, devant l’espace social du Grand Ramier, la fin du plan n’a pas été davantage retardée.

« Quand on est arrivé, le bâtiment était déjà ouvert, alors nous sommes entrés »

Jeudi matin, c’est l’heure du repérage et de l’inspection des locaux. Laurent y a participé : « On a trouvé un super bâtiment, qui appartient à la mairie en l’occurrence. Un pouvoir public que l’on ne cible pas en priorité, puisque normalement, c’est le rôle de l’État d’héberger tous ces gens-là! ». Il assure : « Quand on est arrivé, le bâtiment était déjà ouvert, alors nous sommes entrés ».

Le rendez-vous est fixé à 19h30 avec les militants devant le centre social du Grand Ramier. Du rassemblement jusqu’à l’installation dans les lieux réquisitionnés, reportage en images.

 

 


 

 

 

L’espoir de rester deux à trois semaines

Les matelas à peine posés, les sans-abris s’y installent pour la nuit. Ils n’ont toutefois pas souhaité témoigner. Une fois reposés, ils participeront eux aussi à l’organisation et décideront de l’avenir de l’occupation du bâtiment.

Depuis samedi matin, le lieu réquisitionné n’est plus tenu secret. Il s’agit de l’ancien Palais des Congrès de Toulouse, sur l’île du Ramier, désaffecté depuis l’explosion d’AZF.

Joints par téléphone ce matin, les militants ont expliqué que la seconde nuit s’est déroulée sans incident. Une quarantaine de personnes ont dormi sur place. Ils ont toutefois été repérés vendredi soir, par le personnel du parc des expositions. Les négociations devraient être entamées dans la journée. Les occupants espèrent rester deux à trois semaines, avant de trouver une solution plus durable. Ils seront probablement rejoints par une quinzaine de personnes ce samedi, les derniers à devoir quitter le centre du Ramier."

Commenter cet article