Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

Tous à Notre-Dame-des-Landes le 17 novembre !

Publié le 12 Novembre 2012 par Le blog du G. P. S. in Archives partout 2012

On prend ses bottes, son K-way, son casse-croûte, des gros pulls et on réserve sa place et celles des copains par mail collectif.nddl31@gmail.com ou par tel : 06.78..82.10.34


 Collectif 31 de soutien à la ZAD /

Tous à Notre-Dame-des-Landes le 17 novembre !



 Un collectif local de soutien à la lutte contre le projet de transfert de l'aéroport de Nantes a été créé cette semaine suite aux expulsions violentes que les opposants subissent sur la ZAD (Zone d'Aménagement Différé, rebaptisée Zone A Défendre) depuis plus de 3 semaines maintenant.

Un transport est organisé vers Notre-Dame-des-Landes afin de permettre aux Toulousains de participer à la manifestation de réoccupation de la ZAD le samedi 17 novembre, en bus et/ou covoiturage.


 Le départ se fera de Toulouse le vendredi 16 à 23h00 (M° Balma Gramont) et le retour le 17 vers minuit. Tarif A/R : 20 € ou tarif solidaire à 5 € pour les étudiants, retraités, sans emplois...


 Si vous êtes intéressés pour faire le voyage, nous soutenir financièrement pour l'effectuer, ou au moins recevoir nos informations, merci de vous signaler par mail : collectif.nddl31@gmail.com, ou tél : 05.61.32.81.15 / 06.78.82.10.34.

-mini-affiche_a-coller-sur-ton-velo--ta-voiture--la-poUsse.jpg

Tous à Notre Dame des Landes

le samedi 17 novembre !

Communiqué

L’aéroport du Grand-Ouest est un projet destructeur, inutile et coûteux

 

Destructeur car le projet d’aéroport du Grand-Ouest prévoit l’artificialisation de 2000 hectares de terres agricoles bocagères d’une biodiversité exceptionnelle, à l’heure où l’équivalent d’un département français moyen en terres agricoles disparaît tous les sept ans. Il met en péril une des dernières zones humides de la région et va à l’encontre de la Loi sur l’Eau.

Inutile car il n’existe aujourd’hui aucun problème de saturation ni de sécurité à l’aéroport actuel de Nantes Atlantique. Une alternative raisonnable est proposée pour la réorientation de la piste de l’aéroport actuel, supprimant le survol de Nantes et les nuisances sonores qu’il engendre. Une étude réalisée par un cabinet indépendant pour le compte du CEDPA (Collectifs d’Elus qui Doutent de la Pertinence de l’Aéroport de Notre Dame des Landes) remet en cause l’utilité publique du projet et son intérêt économique. Ce projet archaïque, débuté il y a 40 ans, table sur un avenir radieux du trafic aérien et du low-cost dans un contexte de pic du pétrole et de montée inéluctable de politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
 Coûteux car à un moment où le gouvernement a choisi de mettre en œuvre une politique d'austérité, il ne peut justifier de gaspiller des centaines de millions d'euros, voire plus, pour construire un aéroport dont l'utilité sociale n’est pas démontrée. Le financement sera assuré par un partenariat public privé garantissant un retour sur investissement exorbitant à Vinci et sur lequel pèse déjà un soupçon de conflit d’intérêt : l’ancien préfet de Loire Atlantique de 2007 à 2009, qui pilotait localement le projet, travaille aujourd’hui à l’ASF, filiale de Vinci.

Enfin, on ne peut que dénoncer le passage en force, la violence et les expulsions contre les habitants de la ZAD (Zone d'Aménagement Différé, rebaptisée Zone A Défendre) qui maintiennent une vie riche en échanges et solidarité en développant de « petits projets utiles » : agroécologie, AMAP, circuits courts, monnaies locales, habitats groupés et écologiques, préservation des semences paysannes… La destruction - à deux semaines de la trêve hivernale - de logements habitables et habités et la répression policière sont inacceptables et injustifiables.
Contre tous les grands projets inutiles, multiplions les petits projets utiles !

Rassemblons-nous à Notre-Dame des Landes le 17 novembre pour la réoccupation de la ZAD !

http://zad.nadir.org  http://acipa.free.fr


 Le Collectif 31 de Soutien à la Lutte de Notre Dame des Landes :

Email : collectif.nddl31@gmail.com

Tél : 05.61.32.81.15 ou 06.78.82.10.34

 

 



Appel à mobilisation de la Confédération paysanne :

Tous à Notre Dames des Landes

le 17 novembre !


Ce qui se passe à Notre Dame des Landes en ce moment est crucial pour le monde paysan, et donc aussi pour notre syndicat. La Confédération Paysanne, et tout particulièrement les jeunes, soulignent depuis plusieurs années que l'accès à la terre est un sujet essentiel pour l'avenir de l'agriculture paysanne, car il conditionne les possibilité d'installation de milliers de paysans et paysannes en devenir. Voici une lutte d'envergure nationale, portée par une base solide de paysans, de citoyens et de jeunes dont beaucoup souhaiteraient s'installer, qui allie une véritable radicalité dans son discours (qui rejoint celui de la Conf' à plusieurs niveaux : contre l'artificialisation des terres, pour la relocalisation de la production alimentaire, contre la malbouffe et l'agriculture industrielle, pour la souveraineté alimentaire, pour une gestion des terres basées sur leur usage et non sur la propriété,...) et des méthodes créatives de résistance pacifique.

 Cette lutte arrive à un moment charnière : suite aux opérations d'expulsions qui ont créé une émotion très forte du fait de leur violence, nous devons répondre par une mobilisation massive, populaire et d'envergure nationale. Ce sera la manifestation de réoccupation et de reconstruction le 17 novembre prochain.

 Notre syndicat doit jouer un rôle important pour la réussite de cette mobilisation. C'est à chaque structure départementale de prendre la mesure de ce qui se joue à Notre Dame des Landes : le succès de cette lutte peut changer profondément les termes du débat sur l'avenir de l'agriculture en France. Si nous gagnons à Notre Dame des Landes, le mouvement social dans son ensemble, et notre syndicat en particulier, sortira profondément renforcé, capable de gagner d'autres luttes.

 Notre Dame des Landes est bien notre Larzac actuel. C'est une lutte paysanne, pour un autre modèle de société basé sur la solidarité et le respect du vivant, contre le règne de l'argent. Nous pouvons et nous devons donner un élan décisif à la lutte, en nous mobilisant massivement le 17 novembre et en appelant tous les citoyens à venir ce jour là à
 Notre Dame des Landes.



 Alors bougeons-nous !



 Appel rédigé par le Groupe jeunes de la Confédération paysanne*
 
 Bernard Breton, animateur
 Dossier foncier, droits sociaux, retraite, saisonniers-migrants
 Email :bbreton@confederationpaysanne.fr> tél : 01 43 62 10 32

Commenter cet article