Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du G. P. S.

Depuis décembre 2008 à Toulouse, le GPS(Groupement Pour la défense du travailSocial) se bat contre les atteintes portées aux usagers du secteur social. Pour ce faire de multiples actions ont été menées en faveur du droit des usagers.

Prochaine AG de la Campagne : lundi 5 novembre à 19h

Publié le 3 Novembre 2012 par Le blog du G. P. S. in Du Collectif à la Campagne de Réquisition- la CREA

 

 

Nous voulons d’abord nous excuser auprès des personnes qui se sont déplacées pour rien à la dernière réunion. Un cafouillage interne a fait que personne de la campagne n’était présent pour les accueillir. Malgré ce premier raté nous ne voulons pas pour autant lâcher l’affaire. La Campagne pour la Réquisition l’Entraide et l’Autogestion organise une manifestation le samedi 17 novembre à 14h (St Cyprien). Nous souhaitons que cette manifestation soit la plus large possible pour exprimer un soutien à la campagne de réquisition mais au delà dénoncer la politique répressive du gouvernement et affirmer notre volonté de mettre en pratique des solutions à partir de l’auto organisation populaire. Nous vous joignons une ébauche de texte qui pourra être modifié en vue de constituer un appel large à la manifestation.

 

Nous vous proposons de nous rencontrer,

lors de la prochaine AG de campagne

le lundi 5 novembre à 19h,

au dessus du nouvel atelier Sloli 9 rue du fgb Bonnefoy, ce sera le premier point traité.

 

Contre les expulsions.

Autodéfense sociale, offensive populaire.


Depuis un an et demi, la campagne pour la réquisition, l’entraide et l’autogestion ouvre, avec les premières et premiers concernés (familles avec enfants, femmes et hommes en galère, étudiant-e-s précarisé-e-s, travailleurs pauvres….) des bâtiments laissés vides par la spéculation immobilière et les organisateurs de la misère sociale. Malgré pas moins de 15 expulsions ce sont aujourd’hui près de 200 personnes qui ont trouvé une solution par l’intermédiaire de réquisitions populaires. Plutôt d’ergoter sur la réquisition les pouvoirs public pourrait déjà cesser les expulsions, on en est loin.

 

La préfecture s’acharne à remettre les personnes à la rue en utilisant tous les moyens possibles (un hélicoptère mobilisé et plus de 300 policiers lors de la dernière expulsion). Et quand, soucieux de faire bonne figure, les pouvoirs public décident de s’occuper des personnes à la rue c’est plus que risible. 75 places supplémentaires sur Muret, 30 places pour les femmes isolées. De l’aveu de l’adjointe au Maire C. Touchefeu cela ne pourra répondre à toutes les attentes du 115. Les 40 personnes logées de façon pérenne au 70 allées des demoiselles seront remplacé par une halte de nuit, qui offre un abris nocturne mais pas un logement.

 

Ce que nous voulons dépasse ce que tout gouvernement peut nous offrir.

 

La dernière alternance ne nous a montré que continuité dans les expulsions de camp de Roms, dans les traitements de la question des sans papier. La lutte d’aujourd’hui est une lutte nationale, à Paris Grenoble, Nantes, Dijon des collectifs s’organisent pour mettre en place de véritable solution. Avec ou sans papier, nous sommes chez nous et nous ne partirons pas.

 

Les bâtiments libérés par la campagne ont été construits par des ouvriers et il est logique que ce soit des travailleurs pauvres, leurs enfants, des femmes en galère, des étudiants et autres précarisés qui les libèrent pour s’y loger et créer d’autres formes de vie collective, ouvrir des lieux libres et gratuits pour organiser des activités ludiques, sociales et politiques.

 

Nous sommes solidaires de la lutte entrepris à Notre Dame des Landes, pour la défense de la terre, pour le maintient de la vie face au projet mortifère de l’aéroport. Là-bas aussi l’Etat ne lésine pas pour défendre les intérêts des machines à pognon comme Vinci. En une semaine a été dépensé plus que pour le logement pour toute la région Midi Pyrénées pour la période hivernale.

 

 

Commenter cet article